Bases de données cartographiques urbaines : le Sénégal lance officiellement le projet

Version imprimableEnvoyer à un ami

L’ANAT (Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire) a officiellement lancé le projet d’élaboration de bases de données cartographiques de 7 villes prioritaires du pays financé par l’UE et attribué à IGN France International.

C’est le Directeur Général de l’ANAT qui a ouvert un premier séminaire sur ce projet où étaient réunis de nombreux bénéficiaires potentiels notamment l’Office National d’Assainissement du Sénégal (ONAS) ou des décideurs de premier plan, parmi lesquels le Président de l’Ordre National des Géomètres experts.

On notera également la présence de nombreux représentants de municipalités, dont le maire de la ville de St-Louis. A leurs côtés, de nombreux membres des services techniques (urbanisme, cadastre…), des gestionnaires de réseaux et des géomètres, tous intéressés évidemment par les informations cartographiques qui une fois produites, leur seront très utiles dans leurs différents cœurs de métier.

Au cours de cette matinée de travail, IGN France International, en charge de cette réalisation, a pu présenter l’équipe du projet ainsi que le projet, ses différentes étapes et le détail des activités. Les premiers livrables, photographies aériennes et bornes géodésiques implantées dans les villes cibles, ont aussi été présentés, ainsi que les application qui pourrait être tirées de ces données. La présentation relative aux applications qui pourront être tirées de ces données a bien entendu suscité un grand intérêt et de nombreuses questions.

Ce projet de réalisation de bases de données cartographiques porte sur 7 villes prioritaires et permettra d’obtenir :

  • un réseau géodésique local de grande précision altimétrique, afin de permettre des travaux d'assainissement
  • des photographies aériennes
  • une base de données intégrant les différents éléments du mobilier urbain, afin de faciliter la gestion et la palnification des activités liés à l'urbanisme
  • une cartographie à l'échelle de 1/2000ème dérivée de la base de données

Ce projet repose  sur une production entièrement locale (réalisée dans les locaux de la Direction des Travaux Géographiques et Cartographiques du Sénégal) avec, à la clé, un fort transfert de compétences.

Rendez-vous est déjà pris pour les futures réunions de sensibilisation qui auront lieu à mi-projet (début 2012) puis à la fin du projet, fin 2012.

Voir la fiche projet
Voir le communiqué de presse

Ils en ont parlé :
Article du Soleil
Article sur koaci.com
Article sur remwi.com
Article sur allafrica.com
Article de l'Agence de Presse Sénégalaise