Plan National Géomatique au Gabon : l'ANINF et IGN France International signent une convention de coopération

Version imprimableEnvoyer à un ami

L’ANINF (Agence nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences), l’entité en charge de la mise en œuvre et du déploiement du PNG (Plan National Géomatique) au Gabon, et IGN France International ont signé le mardi 20 Novembre 2012 à Libreville, la convention pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage en vue du déploiement du Plan National de la Géomatique au niveau national.  

Cette mission prévue pour durer 8 mois, comprend plusieurs volets :

  • Mettre en place la structure PNG au sein de l’ANINF
  • Réaliser l’inventaire des données métier existantes au sein des différents organismes producteurs
  • Préparer le cahier des charges relatif à l’infrastructure de catalogage et de diffusion des données
  • Déployer les projets pilotes déjà réalisés et en débuter de nouveaux
  • Former à la géomatique les équipes PNG de l’ANINF et les personnels des ministères
 
Cette prestation d’assistance à maîtrise d’ouvrage intervient dans le prolongement de la mission qu’avait réalisée IGN France International d’avril à décembre 2011 pour le compte de la Direction Générale du Budget (DGB), l’entité qui avait initié la démarche PNG au Gabon.
Cette mission qui avait consisté en la réalisation d'un diagnostic complet et de plusieurs projets pilote en lien avec les secteurs stratégiques du pays avait donné lieu en décembre 2011 à Libreville à un séminaire de restitution des résultats en présence du Ministre et de la Secrétaire générale du Budget gabonais et des représentants des principaux ministères et administrations.   
Cette manifestation visait à démontrer à tous les participants l’intérêt de doter le pays d’un cadre stratégique permettant au Gabon le développement de la géomatique.
 
En effet, l’information géographique, lorsqu’elle est organisée et donc produite, stockée, mise à jour, échangée, partagée, enrichie, et exploitée conformément à des normes communes de production, de diffusion et de partage, devient un facteur essentiel au développement économique des pays qui entreprennent ces démarches ambitieuses.
Déployé au niveau national, le PNG fournira aux administrations gabonaises des services favorisant la prise de décision et contribuera à développer les interactions entre les différents ministères sectoriels. Il permettra par exemple, de planifier les investissements à prévoir, de simuler les projets qui sont mis en œuvre et d’évaluer les impacts des politiques publiques menées.
Il permettra aussi de renforcer les synergies entre le secteur public et le secteur privé, et améliorera la productivité des professionnels, qu’ils soient institutionnels ou entreprises.
 
 La signature officielle de la convention entre l’ANINF et IGN France International marque donc une nouvelle étape dans le processus d’implémentation du PNG au Gabon. Ce pays avait en effet affirmé sa volonté de faire de la géomatique un outil essentiel dans l’exécution de sa stratégie de développement national, « Gabon émergent ».
 
L’information géographique est désormais reconnue comme un facteur essentiel au développement économique. Cette préoccupation est désormais partagée par tous les décideurs des pays émergents comme l’a montré le succès du séminaire qu’IGN France International avait organisé en Avril dernier au Burkina Faso sur le thème « Valeur ajoutée des infrastructures de données géographiques pour les pays en développement ».
Cette manifestation avait en effet rassemblé plus de 150 participants venus de 18 pays africains.
 

 Lire aussi "Sécurité alimentaire : le Gabon se dote d'un SIG"